La félonie du GBC

 

La félonie du GBC



En 1970, Srila Prabhupada établit le GBC pour l’assister dans la direction d’ISKCON. Ses prérogatives étaient très claires. Elles étaient seulement d’ordre administratif pour simplement exécuter et préserver les instructions que Srila Prabhupada avait déjà données et non pas d’en introduire de nouvelles ou de les changer. Ainsi le GBC était seulement un corps exécutif:«Le GBC (Comité Directeur) a été établi par Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada pour Le représenter dans l’administration de l’Association Internationale pour la Conscience de Krishna dont Il est le Fondateur-Acarya et l’autorité suprême. Le GBC accepte comme sa vie et son âme Ses divines instructions et reconnaît qu’il est complètement dépendant de Sa misèricorde à tous égards. 


Le GBC n’a pas d’autre fonction ou but que d’exécuter les instructions données avec bienveillance par Sa Divine Grâce, préserver et répandre Ses enseignements au monde dans leur forme pure. »(GBC Résolution n°1, 1975)

Cependant aussitôt que Srila Prabhupada quitta son corps, les membres du GBC outrepassèrent leur pouvoir, expulsant Srila Prabhupada de sa position de Guru et devinrent gurus eux-mêmes. Voici quelques instructions de Srila Prabhupada nous avertissant prophétiquement des tendances déviantes du GBC.

La dictature du GBC condamnée:  

«Les membres du GBC doivent simplemnt veiller au bon déroulement des choses. Les centres ont leur président, leur secrétaire, ect. et ils s’organisent séparément. Voilà la formule. Alors pourquoi les membres du GBC seraient-ils l’autorité finale ? Ils doivent simplement observer si les choses se déroulent bien, c’est tout. »(Lettre de Srila Prabhupada, 9 juillet 1971) 

«GBC ne veut pas dire contrôler un centre. GBC signifie observer le bon déroulement des activités d’un centre. Je ne sais pas pourquoi Tamala exerce son autorité absolue. Ce n’est pas l’affaire du GBC. […] Le GBC doit voir si tout se passe bien et non pas exercer une autorité absolue. Ce n’est pas le pouvoir du GBC. Tamala ne devrait pas agir comme cela.[…] Un membre du GBC ne peut pas aller au-delà de la juridiction de son pouvoir.»(Lettre de Srila Prabhupada, 12 août 1971)

«Les hommes du GBC ne devraient pas beaucoup diriger, mais simplement superviser et s ‘assurer que les standards sont maintenus. »(Lettre de Srila Prabhupada, 14 fevier 1972)

Le rôle véritable du GBC

«Les membres du GBC devraient tous être les gurus instructeurs. Je suis le guru initiateur, et vous devez être le guru instructeur en enseignant ce que j’enseigne et faisant ce que je fais. Ce n’est pas un titre, mais vous devez en fait atteindre ce niveau. Telle est ma volonté. »(Lettre de Srila Prabhupada, 4 août 1975)

L’ambition du GBC conduit à la chute «Il est maintenant évident que quelques uns de nos hommes les plus importants sont très ambitieux et c’est la cause de nombreuses chutes.»(Lettre de Srila Prabhupada, 27 janvier 1975)

«Mais la difficulté est que nos hommes du GBC tombent victime de maya. Aujourd’hui j’ai confiance en ce GBC et demain il tombera. C’est un problème. Si les hommes du GBC sont tellement fragiles alors que dire des autres. A moins que ce problème ne soit solutionné tout ce que nous pourrons résoudre ne sera pas très utile. »(Lettre de Srila Prabhupada, 16 décembre 1974)

Le programme guru du GBC condamné:

«Notre mission est de servir Bhakta-visesa et de vivre avec les dévots, non pas prendre la place du guru. C’est une inepsie très dangereuse. Alors tout sera détruit. Aussitôt que vous avez l’ambition de prendre la place du guru – gurusu nara-matih, c’est la maladie matérielle. »(Conversation avec Srila Prabhupada, 20 avril 1977)

«Maintenant le GBC est-il devenu plus que Guru Maharaja ? Comme si simplement le GBC avait été créé pour veiller à l’argent. Le GBC ne s’occupe pas de la vie spirituelle. C’est une carence. »(Lettre de Srila Prabhupada, 10 novembre 1975)

Le Châtiment du GBC sera très grand:

«Ainsi nous avons créé ces membres du GBC. Ils devront être des hommes très responsables. Autrement, ils seront punis. Ils seront condamnés à devenir sudra. Yamaraja est un GBC, mais il a commis une petite erreur. Il fut condamné à devenir sudra. Donc ceux qui sont membres du GBC devront être très très vigilants dans l’administration des affaires d’ISKCON. Autrement ils seront punis. Si le poste est très élevé, en proportion, le châtiment est aussi très élevé.»(Classe de Srila Prabhupada, 4 juin 1974)

Destruction future d’ISKCON par le GBC prédite:

«Qu’arrivera-t-il quand je ne serai plus là, tout sera-t-il détruit par le GBC ? Alors pour le moment, suspendons les activités du GBC jusqu’à ce que je révise entièrement toute la procédure. »(Lettre de Srila Prabhupada, 11 avril 1972)

«J’ai créé le GBC pour m’assister, mais si vous agissez comme cela, alors où est l’assistance ? C’est une anxiété pour moi. C’est le problème, aussitôt que quelqu’un obtient du pouvoir, il devient fantasque et détruit tout. »(Lettre de Srila Prabhupada, 12 septembre 1974)

«Je forme certains de mes disciples expérimentés pour diriger après mon départ. Mais si au lieu de suivre la formation, vous vous dites, je suis le Seigneur de tout ce que je contemple, c’est une dangereuse conspiration. »(Lettre de Srila Prabhupada, 8 octobre 1974)